OpenClassrooms, quelle valeur sur le marché du travail (titre RNCP) ?

OpenClassrooms, quelle valeur sur le marché du travail (titre RNCP) ?

OpenClassrooms est une plateforme diplômante. On m’a posé la question suivante : Quelle est la valeur des diplômes OpenClassrooms sur le marché du travail ?

Peut-être souhaitez-vous savoir si cela est intéressant d’investir dans ce type de formation, si vous allez être reconnu en entreprise et si cela peut vous permettre de trouver du travail. Sans langue de bois, je vous partage mon retour d’expérience sur ce que j’ai vu en entreprise, et vous propose un avis suivi des quelques conseils.

Faut-il un diplôme pour travailler en informatique ?

Vaste débat dans les réponses varieront souvent suivant la possession ou non de ce Graal tant convoité 🙂 . Pour moi la compétence prime sur le diplôme.

En témoigne l’interview de Jean-Pierre : après avoir connu la rue pendant 10 ans, il a pu devenir référent pour IBM Europe (vous pouvez retrouver l’interview > ici <). Tout est possible pour la personne qui croit en elle et qui s’en donne les moyens.

Attention, je ne dis pas que les diplômes sont inutiles, je pense que personne ne souhaiterait se faire opérer des yeux par un chirurgien qui vous dit “Ne vous inquiétez pas, j’ai vu le tuto sur YouTube …”.

apprendre sans diplôme

En informatique c’est un petit peu différent, si l’on trouve son pourquoi avant de chercher le comment, il y a de fortes chances qu’on atteigne ses objectifs…

Comment sont accueillis les diplômes OpenClassrooms en entreprise ?

J’ai commencé à voir apparaître les diplômes OpenClassrooms sur les CV il y a quelques années. Lorsque l’on participe à des entretiens d’embauche avec la casquette technique, on nous demande d’évaluer le candidat… techniquement.

Mais par curiosité j’avais fait un “scan” des descriptifs des “diplômes” et j’avais le sentiment de lire des contenus de certifications, car orientés sur des savoirs faire technologiques (ex : développeur Java).

Les certifications sont légion en informatique et souvent dispensées par les éditeurs sur des technologies. L’avantage est que l’on a la garantie que le candidat est compétent sur la technologie. L’inconvénient est que lorsque cette technologie s’arrête ou évolue, la certification perd de sa valeur.

Donc le premier ressenti est pour résumé : Le candidat a passé des certifications, et souvent le “bachotage” d’une certification permet d’avoir la certification sans forcément avoir travaillé sur le sujet (dans des projets réels). Donc un plus mais pas un équivalent de diplôme universitaire bac+2, bac+5, je vais développer ce point.

Qu’est-ce qu’un titre RNCP ?

Avant d’aller plus loin il est important de savoir de quoi on parle, j’imagine que vous êtes d’accord 🙂 .

RNCP

C’est le Répertoire National des Certifications Professionnelles, il permet de répertorier toutes les formations et tous les titres certifiés par la CNCP (Commission Nationale de la Certification Professionnelle)

Cela confirme mon ressenti en entreprise, ce sont bien des certifications professionnelles qui ont l’objectif suivant : “Cette reconnaissance démontre que les compétences enseignées correspondent aux attentes du monde professionnel”.

OpenClassrooms, allons plus loin.

Pour répondre à la question qui m’a été posée, j’ai voulu aller plus loin que des renseignements rapides pris pendant les entretient, ou souvent on est plongé la tête dans les projets opérationnels.

J’ai donc analysé la proposition de formation “Développeur Web” sur le site d’OpenClassrooms car c’est une formation souvent demandée, et j’ai tenté de les joindre par téléphone (concernant le prix de la formation, pas de réponse après 4 appels).

openclassrooms

Je ne sais pas vous mais que je vois le descriptif (si je ne connais pas le domaine) je me dis qu’il est possible d’obtenir un diplôme de niveau Bac+2 en 6 mois, en étant reconnu comme professionnel. Formation “Développeur Web” ou “Développeur Web Junior” ? J’aurais souhaité que l’intitulé de la formation soit en accord avec la vidéo de présentation. Un détail me direz-vous mais lorsque l’on connaît la plage possible de compétence d’un développeur Web, cela peut permettre en première lecture d’aiguiller, mais c’est un détail.

formation développeur web openclassrooms

Niveau ressenti contre niveau réel

Clairement, nous ne sommes plus sur du détail et ce point n’est pas spécifique a OpenClassrooms. C’est un point qui je pense peut induire en erreur autant les candidats que le professionnels si la lecture est trop rapide.

Lorsque l’on voit écrit “Niveau 5 (Bac+2), vous pouvez le retourner dans tous les sens et contredire ce point de vue (participez dans les commentaires au bas l’article) mais nous avons clairement l’impression de pouvoir obtenir un diplôme équivalent à un bac+2 de type universitaire.

En réalité, il s’agit d’une certification sur un (ou plusieurs) points techniques répondant à un besoin spécifique professionnel. Je ne sais pas vous, mais pour moi ce n’est pas du tout la même chose.

Je n’ai rien contre les formations rapides, mais je pense qu’il est important que les choses soient claires autant pour les candidats que les recruteurs (ou participant au recrutement) afin de ne pas avoir de mauvaise surprises par la suite (de chaque côté).

Les diplômes universitaires se composent de matières supplémentaires aux formations courtes, ce qui explique qu’elles sont plus longues.

Ce qui justifie de pouvoir prétendre “Bac+2” ou “Bac+5” est le niveau de difficulté abordé et maîtrisé dans la technologie abordée par la certification. Ce type de certification n’est donc pas un Diplôme Bac+2 ou Bac+5 (ni même un équivalent).

Je le répète, pour moi la compétence prime sur le diplôme, mais vous comprenez bien qu’il est également nécessaire d’être juste entre ce qui différencie un diplôme d’une certification.

Les salaires annoncés par OpenClassrooms sont ils les bons ?

Je vous l’ai promis, pas de langue de bois. Ces salaires me gênent, et ce pour deux 3 raisons :

  1. Il n’est pas possible de vérifier la source “Les jeudis”, nous ne savons donc pas sur quelle base sont évaluées ces salaires (niveau de compétence), à quelle date ces salaires ont été évalués.
  2. Je pense également qu’il est nécessaire de faire une distinction entre les salaires moyens Parisiens et Régionaux, tout simplement pour être réaliste face à un candidat qui ne souhaite pas travailler à Paris.
  3. Ces salaires m’ont l’air un peu haut et je pense sont basés sur des débutants ayant un niveau de diplôme universitaire Bac +2/3 minimums. Il serait donc bon de lever les doutes et d’aller plus loin sur le détail des salaires possibles, en fonction de là où le candidat se trouve.

À titre de comparaison, vous pouvez retrouver la liste de mes salaires en province (basée sur mes fiches de paie) pour différents postes : technicien système et réseau, développeur, expert technique, consultant, consultant sénior et chef de projet. Vous pouvez accéder à l’article (et la vidéo des salaires) en cliquant > ici <

Bien sûr il faut comparer ce qui est comparable, c’est un indicateur parmi tant d’autres, partagez votre avis et vos retours dans les commentaires à la fin de cet article pour compléter ces informations ! Vous l’avez compris, c’est un élément important pour s’assurer que ces chiffres ne sont pas seulement un élément de motivation pour le candidat afin de souscrire à la formation, mais sera bien la réalité de ce qu’il va trouver en entreprise en poussant la porte…

Méfiez-vous des titres RNCP

Le marché de la formation est devenu la poule aux oeufs d’or lorsque les titres RNCP sont apparus en 2002. La certification professionnelle s’est vue déroutée parfois (souvent ?) de son usage initiale pour être présentée comme des équivalences de diplôme de niveau d’étude Bac+2, Bac+5. Cela a eu pour conséquence de tromper les candidats qui ont parfois investi des sommes importantes, pour finalement parfois se retrouver avec un goût amer, sur le marché du travail, quand ils ont pu aller jusque-là. Des organismes avec pignon sur rue se sont retrouvé dans des affaires judiciaires, laissant les candidats seuls, avec leur dette (technique et financière). Dans les commentaires et retour d’expérience de personnes ayant suivi un titre RNCP, il revient souvent la qualité indispensable des enseignants / accompagnant / mentor. Pour la même certification, du même organisme, vous pouvez avoir des avis opposés…

Que faire ?

Bien sûr, concernant les titres RNCP il y a des bons organismes de formation, et des moins recommandables. Tout le monde a connu dans son parcours scolaire des enseignants formidables qui ont su révéler nos capacités (et notre intérêt) pour des matières sur lesquelles nous avons pris du plaisir à apprendre (et donc réussi dans le domaine), alors que d’autres, pour les même matières, nous ont simplement dégouté du système scolaire. Le monde professionnel ne déroge pas à la règle…

formateur en développement logiciel

Appelez les entreprises pour avoir leur propre point de vue, contactez des candidats pour savoir où ils en sont 2, 3 ans après leur certification, faites-vous votre propre avis avant de choisir une formation. Le meilleur investissement que vous pouvez faire est d’investir en vous, dans votre formation, c’est pourquoi il est important de ne pas se tromper. Le temps est la seule chose que vous ne pouvez pas mettre de côté…

Donnez votre avis dans les commentaires en bas de l’article, remettez en question les guerres de clocher de façon constructive pour apporter le plus de points de vue (et de valeur) à tous 🙂

📖 Inscrivez-vous à la newsletter ainsi qu’a 📹 la chaîne Youtube. Je vous dis à très vite !

Nicolas.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire