OpenClassrooms, quelle valeur sur le marché du travail (titre RNCP) ?

openclassrooms valeur diplôme sur le marché du travail

OpenClassrooms est une plateforme diplômante. On m’a posé la question suivante : Quelle est la valeur des diplômes OpenClassrooms sur le marché du travail ?

Peut-être souhaitez-vous savoir si cela est intéressant d’investir dans ce type de formation, si vous allez être reconnu en entreprise et si cela peut vous permettre de trouver du travail. Sans langue de bois, je vous partage mon retour d’expérience sur ce que j’ai vu en entreprise, et vous propose un avis suivi des quelques conseils.

Faut-il un diplôme pour travailler en informatique ?

Vaste débat dans les réponses varieront souvent suivant la possession ou non de ce Graal tant convoité 🙂 . Pour moi la compétence prime sur le diplôme.

En témoigne l’interview de Jean-Pierre : après avoir connu la rue pendant 10 ans, il a pu devenir référent pour IBM Europe (vous pouvez retrouver l’interview > ici <). Tout est possible pour la personne qui croit en elle et qui s’en donne les moyens.

Attention, je ne dis pas que les diplômes sont inutiles, je pense que personne ne souhaiterait se faire opérer des yeux par un chirurgien qui vous dit « Ne vous inquiétez pas, j’ai vu le tuto sur YouTube … ».

apprendre sans diplôme

En informatique c’est un petit peu différent, si l’on trouve son pourquoi avant de chercher le comment, il y a de fortes chances qu’on atteigne ses objectifs…

Comment sont accueillis les diplômes OpenClassrooms en entreprise ?

J’ai commencé à voir apparaître les diplômes OpenClassrooms sur les CV il y a quelques années. Lorsque l’on participe à des entretiens d’embauche avec la casquette technique, on nous demande d’évaluer le candidat… techniquement.

Mais par curiosité j’avais fait un « scan » des descriptifs des « diplômes » et j’avais le sentiment de lire des contenus de certifications, car orientés sur des savoirs faire technologiques (ex : développeur Java).

Les certifications sont légion en informatique et souvent dispensées par les éditeurs sur des technologies. L’avantage est que l’on a la garantie que le candidat est compétent sur la technologie. L’inconvénient est que lorsque cette technologie s’arrête ou évolue, la certification perd de sa valeur.

Donc le premier ressenti est pour résumé : Le candidat a passé des certifications, et souvent le « bachotage » d’une certification permet d’avoir la certification sans forcément avoir travaillé sur le sujet (dans des projets réels). Donc un plus mais pas un équivalent de diplôme universitaire bac+2, bac+5, je vais développer ce point.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment ma vie a changé quand je suis devenu développeur

Qu’est-ce qu’un titre RNCP ?

Avant d’aller plus loin il est important de savoir de quoi on parle, j’imagine que vous êtes d’accord 🙂 .

RNCP

C’est le Répertoire National des Certifications Professionnelles, il permet de répertorier toutes les formations et tous les titres certifiés par la CNCP (Commission Nationale de la Certification Professionnelle)

Cela confirme mon ressenti en entreprise, ce sont bien des certifications professionnelles qui ont l’objectif suivant : « Cette reconnaissance démontre que les compétences enseignées correspondent aux attentes du monde professionnel ».

OpenClassrooms, allons plus loin.

Pour répondre à la question qui m’a été posée, j’ai voulu aller plus loin que des renseignements rapides pris pendant les entretient, ou souvent on est plongé la tête dans les projets opérationnels.

J’ai donc analysé la proposition de formation « Développeur Web » sur le site d’OpenClassrooms car c’est une formation souvent demandée, et j’ai tenté de les joindre par téléphone (concernant le prix de la formation, pas de réponse après 4 appels).

openclassrooms

Je ne sais pas vous mais que je vois le descriptif (si je ne connais pas le domaine) je me dis qu’il est possible d’obtenir un diplôme de niveau Bac+2 en 6 mois, en étant reconnu comme professionnel. Formation « Développeur Web » ou « Développeur Web Junior » ? J’aurais souhaité que l’intitulé de la formation soit en accord avec la vidéo de présentation. Un détail me direz-vous mais lorsque l’on connaît la plage possible de compétence d’un développeur Web, cela peut permettre en première lecture d’aiguiller, mais c’est un détail.

formation développeur web openclassrooms

Niveau ressenti contre niveau réel

Clairement, nous ne sommes plus sur du détail et ce point n’est pas spécifique a OpenClassrooms. C’est un point qui je pense peut induire en erreur autant les candidats que le professionnels si la lecture est trop rapide.

Lorsque l’on voit écrit « Niveau 5 (Bac+2), vous pouvez le retourner dans tous les sens et contredire ce point de vue (participez dans les commentaires au bas l’article) mais nous avons clairement l’impression de pouvoir obtenir un diplôme équivalent à un bac+2 de type universitaire.

En réalité, il s’agit d’une certification sur un (ou plusieurs) points techniques répondant à un besoin spécifique professionnel. Je ne sais pas vous, mais pour moi ce n’est pas du tout la même chose.

Je n’ai rien contre les formations rapides, mais je pense qu’il est important que les choses soient claires autant pour les candidats que les recruteurs (ou participant au recrutement) afin de ne pas avoir de mauvaise surprises par la suite (de chaque côté).

Les diplômes universitaires se composent de matières supplémentaires aux formations courtes, ce qui explique qu’elles sont plus longues.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment devenir développeur informatique ?

Ce qui justifie de pouvoir prétendre « Bac+2 » ou « Bac+5 » est le niveau de difficulté abordé et maîtrisé dans la technologie abordée par la certification. Ce type de certification n’est donc pas un Diplôme Bac+2 ou Bac+5 (ni même un équivalent).

Je le répète, pour moi la compétence prime sur le diplôme, mais vous comprenez bien qu’il est également nécessaire d’être juste entre ce qui différencie un diplôme d’une certification.

Les salaires annoncés par OpenClassrooms sont ils les bons ?

Je vous l’ai promis, pas de langue de bois. Ces salaires me gênent, et ce pour deux 3 raisons :

  1. Il n’est pas possible de vérifier la source « Les jeudis », nous ne savons donc pas sur quelle base sont évaluées ces salaires (niveau de compétence), à quelle date ces salaires ont été évalués.
  2. Je pense également qu’il est nécessaire de faire une distinction entre les salaires moyens Parisiens et Régionaux, tout simplement pour être réaliste face à un candidat qui ne souhaite pas travailler à Paris.
  3. Ces salaires m’ont l’air un peu haut et je pense sont basés sur des débutants ayant un niveau de diplôme universitaire Bac +2/3 minimums. Il serait donc bon de lever les doutes et d’aller plus loin sur le détail des salaires possibles, en fonction de là où le candidat se trouve.

À titre de comparaison, vous pouvez retrouver la liste de mes salaires en province (basée sur mes fiches de paie) pour différents postes : technicien système et réseau, développeur, expert technique, consultant, consultant sénior et chef de projet. Vous pouvez accéder à l’article (et la vidéo des salaires) en cliquant > ici <

En complément vous pouvez retrouvez ici les salaires du marché issus des données internes d’un des plus grands recruteurs européens IT. Avec notamment un zoom sur la France, les différences de salaire Paris / Régions, seniors / seniors ainsi que les impacts COVID sur le marché des développeurs. Cet article est appuyé par le responsable de l’étude qui explique dans la vidéo associée la méthode d’analyse utilisée et les conclusions à en tirer.

Bien sûr il faut comparer ce qui est comparable, c’est un indicateur parmi tant d’autres, partagez votre avis et vos retours dans les commentaires à la fin de cet article pour compléter ces informations ! Vous l’avez compris, c’est un élément important pour s’assurer que ces chiffres ne sont pas seulement un élément de motivation pour le candidat afin de souscrire à la formation, mais sera bien la réalité de ce qu’il va trouver en entreprise en poussant la porte…

Méfiez-vous des titres RNCP

Le marché de la formation est devenu la poule aux oeufs d’or lorsque les titres RNCP sont apparus en 2002. La certification professionnelle s’est vue déroutée parfois (souvent ?) de son usage initiale pour être présentée comme des équivalences de diplôme de niveau d’étude Bac+2, Bac+5. Cela a eu pour conséquence de tromper les candidats qui ont parfois investi des sommes importantes, pour finalement parfois se retrouver avec un goût amer, sur le marché du travail, quand ils ont pu aller jusque-là. Des organismes avec pignon sur rue se sont retrouvé dans des affaires judiciaires, laissant les candidats seuls, avec leur dette (technique et financière). Dans les commentaires et retour d’expérience de personnes ayant suivi un titre RNCP, il revient souvent la qualité indispensable des enseignants / accompagnant / mentor. Pour la même certification, du même organisme, vous pouvez avoir des avis opposés…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La méthode Kanban, Scrum, que des posts-it ?

Que faire ?

Bien sûr, concernant les titres RNCP il y a des bons organismes de formation, et des moins recommandables. Tout le monde a connu dans son parcours scolaire des enseignants formidables qui ont su révéler nos capacités (et notre intérêt) pour des matières sur lesquelles nous avons pris du plaisir à apprendre (et donc réussi dans le domaine), alors que d’autres, pour les même matières, nous ont simplement dégouté du système scolaire. Le monde professionnel ne déroge pas à la règle…

formateur en développement logiciel

Appelez les entreprises pour avoir leur propre point de vue, contactez des candidats pour savoir où ils en sont 2, 3 ans après leur certification, faites-vous votre propre avis avant de choisir une formation. Le meilleur investissement que vous pouvez faire est d’investir en vous, dans votre formation, c’est pourquoi il est important de ne pas se tromper. Le temps est la seule chose que vous ne pouvez pas mettre de côté…

Donnez votre avis dans les commentaires en bas de l’article, remettez en question les guerres de clocher de façon constructive pour apporter le plus de points de vue (et de valeur) à tous 🙂

📖 Inscrivez-vous à la newsletter ainsi qu’a 📹 la chaîne Youtube. Je vous dis à très vite !

Nicolas.

 
 
 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. franchement je trouve cette article un peut tirer par les cheveux ! tout est très clair tout de suite chez Open classrooms il suffit simplement de ce renseigner par soi même (ce qui est la base du métier de développeur) il n’est en aucun cas dit qu’après la formation de 6 mois dont tu parle que tu sera un dev web ! bien au contraire celle ci est plutôt une intro a ce métier, ensuite il est intéressant de suivre d’autres formation qui complèterons celle-ci je pense vraiment que tu aurais du te renseigner un peut plus en détails sur les formation proposés par OC (peut être en en suivre une ou au moins ) de plus quand tu dit Après 4 appel pas de réponses cela m’étonne énormément chaque appel pour moi a eu le droit a ca réponse… Je pense que tu aurais du pousser un peut plus tes recherches avant d’avoir la prétention de dire au gens que tu détient la vérité sur cette formation en n’ayant contacter directement l’école ni même avoir créer un compte sur OC … . tout ca pour vendre un livre dont tout ce qui est a l’intérieur et disponible gratuitement sur OC !! Un conseil allez voir par vous même et surtout lisez tout pas comme dans cette vidéos ou on lit juste la vitrine cela vous aidera a devenir un « bon » développeur web car la est une des bases de ce metier

    1. Bonjour stoyann,

      Travaillez-vous chez OpenClassroom ?
      L'articles est plutôt bien rédigé.
      Et pour ma part, je trouve que les fautes d'orthographes te discréditent un peu.

      1. Hello à tous…

        Je trouve aussi que cet article est tiré par les cheveux ; pourquoi ?

        Alors je ne vais pas répéter les dires de Stoyann et Hermes.
        Ils sont plus proche de la réalité je trouve.

        Mais si vous voulez avoir une idée de la qualité de service d'OC c'est
        3,5 – 4 / 5. Oui ils ne sont pas parfaits, normal non ? Qui l'est de toute façon ?

        J'ai eu un diplôme de dev python en avril 2021, que j'ai commencé en décembre 2017.
        Croyez vous qu'un si mauvais organisme tel que le décrit cet article pouvait me faire réaliser çà ? ? ?

        Pour faire court, cherchez des réponses, avis et posez des questions sur les forums pour avoir un avis réel sur OC. Avant de cracher dessus, prenez le temps de parcourir la toile et avoir une idée. Après vous pouvez décidez ne pas faire un parcours diplômant ou pas. Mais sachez que la valeur réelle du diplôme est faible en lui seul.
        Ce qu'OC vous permet de développer durant un parcours, c'est votre habitude de chercher par vous même et çà c'est hyper important dans le domaine de la tech et tout autre domaine avec une aussi forte croissance.

        FAITES DES PROJETS SOLO ET METEZ LES EN LIGNE POUR ATTIRER LES RECRUTEURS.

        NE PENSEZ PAS QU'OC VA FAIRE VOTRE JOB.

        OC VOUS AIDE A REALISEZ DES PROJETS REELS ( Mettez cette option à profit ).

        CONCLUSION
        Oc c'est pour les curieux et passionnés !
        Des gens qui savent qu'en réalité OC est une passerelle de premier niveau et non une finalité pro. Croyez moi sur parole !
        Je fais des merveilles avec python/django & Js/ReactJs aujourd'hui et j'ai toujours deux ou trois onglets d'Oc ouverts sur les cours.

        J'ai pas trouvé d'emplois par le biais d'oc mais j'ai même pas peur de çà !
        C'est difficile financièrement mais je prend le temps de me parfaire afin d'attirer
        les gros poissons. Car c'est pas être au chômage qui m'inquiète mais se former sur des technos qui seront obsolètes en 5 ans !!!

        *Cherchez et vous trouverez
        *Demandez et on vous donnera
        *Frappez à la porte et on vous ouvrira

        Voilà j'espère que mon partage va aider à choisir ou fuir OC !
        En fin de compte quelque soit le choix, tout dépend de vous…

        1. Bonjour Ulrich et merci pour ce commentaire, il existe également d'autres commentaires venant de personnes ayant également suivi des cursus OpenClassrooms, que ce soit au bas de cet article ou bien dans les commentaires de la vidéo youtube.

          Je ne suis donc pas inquiet sur le fais que chacun pourra se faire son propre avis, sans animosité, en restant factuel.

          Je vous encourage à continuer dans votre parcours d'autodidacte avancé qui à mon avis va porter ses fruits, car vous allez au-delà des standards pour construire votre propre réussite, et c'est une force.

          Vous êtes le bienvenu pour nous partager votre avancée professionnelle et comment se dessine les prochaines étapes en entreprise.

          Bonne soirée,
          Nicolas.

  2. Bonjour stoyann, merci pour ton commentaire dont j’accepte la publication même si il est malheureusement un peu « à côté ».
    Cet article n’est pas une étude d’OpenClassrooms, mais la réponse à la question qui m’a été posée (voir la vidéo).
    Dans la vidéo, tu retrouveras plusieurs commentaires (53 au moment où je te réponds) avec la participation de personnes qui ont elles même suivi le cursus.
    Et oui, j’ai appelé 4 fois la même matinée, ça devait pas être la bonne, mais je ne suis pas journaliste, encore une fois je réponds à une question.
    Info importante, le livre dont tu parles est gratuit et téléchargeable sur le blog.
    Il est important de prendre du recul je pense…

  3. Salut,

    Sortant moi même de la fameuse formation Dev Web Junior (ils ont enlevé le Junior récemment, question d’image), je vais apporter mon retour sur l’expérience.

    Tout d’abord, avant de commencer la formation, j’étais déjà dev amateur depuis quelques années, j’ai commencé sur du C en bidouillant un peu la SDL, j’ai fais du C++/SQL à travers les serveurs privé World of Warcraft (Une très grande académie dev!).
    Avant même de commencer la formation, j’avais déjà fais un site poubelle pour utiliser l’ensemble de la base HTML/CSS/JS/PHP/SQL, en suivant Udemy/codecademy/FreeCodeCamp.

    Mon avis est donc particulier, car beaucoup démarre cette formation sans la moindre connaissances, et… je pense que la vie n’est pas rose pour eux.

    Tout d’abord l’aspect humain/mentor:
    J’ai eu énormément de chance sur cette formation, car je suis tombé avec un mentor exceptionnel, malheureusement j’ai dû faire une pause pour raison de santé.
    A mon retour, j’ai eu un nouveau mentor, dès le premier entretien, c’était catastrophique, j’avais honnêtement l’impression qu’il avait mon niveau en dev. J’ai immédiatement pris contact avec mon ancien mentor pour lui demander de revenir avec.
    Il faut savoir qu’OPC est très à l’écoute de cette problématique et ont immédiatement fait le changement de mentor avec remboursement au prorata du temps perdu (2 semaines en l’occurrence).

    A présent, l’aspect technique:
    Vous avez un bon mentor, apte à vous soutenir, il vous conseillera moulte ressources, vous aidera à répondre à vos problèmes, corrigera vos défauts.
    C’est un filet de sécurité vraiment intéressant en comparaison avec mon apprentissage autodidacte en C/C++.
    Néanmoins, il n’y aucun « cours », vous restez autodidacte en réalité.
    OpenClassroom vous offre une certification à l’issue de la réalisation de X projets de difficulté croissante en fonction du parcours.
    Mais l’intégralité des connaissances que vous allez acquérir, vous pourriez les avoir sans cette formation.
    Pour être exact, OPC ne m’a apporté que les projets et le mentorat, ainsi qu’une aide à la recherche d’emploi, l’ensemble de mes connaissances sont venu de ressources extérieures et de stackoverflow.

    Suite au dernier projet, j’ai senti une certaine confiance en ma capacité d’apprentissage, j’en ai jamais vraiment douté en fait, néanmoins, je suis incapable de mener un projet professionnel, je n’en ai pas l’expérience, ni les compétences.
    Bien que j’ai acquis de bonne base en développement, qualitativement mon code n’est pas suffisant, la maintenabilité de ce dernier n’est pas un critère important, il n’y a aucun requis sur le framework.

    A la fin de cette formation, et durant cette dernière même, j’ai recherché une entreprise pour un stage, pour mettre un pied dans le monde professionnel.
    Etant à la campagne un peu loin de tout, c’est mission impossible, déjà parce que la plupart ne veulent pas de débutant à former, mais dans mon cas, c’est également à cause d’un décalage demande/compétences. Ici 90% des emplois tournent sur Java, et ils n’ont aucune confiance en notre capacité d’appréhender un autre environnement.
    Etant en contact avec nombre de personnes d’OPC, je sais qu’il est bien plus facile d’obtenir un emploi sur les grands bassins d’emplois, en particulier en apprentissage/Contrat pro sur les parcours Php/Symfony et Java.

    Aujourd’hui, 6 mois après la fin de la formation, je n’ai aucun emplois, bien entendu la situation sanitaire actuelle n’aide pas.
    J’ai continué à me former en indépendant, mais je suis malheureusement un peu particulier, sans deadline, sans « cadre », j’ai beaucoup de mal à évoluer.
    Aujourd’hui j’envisage de déménager dans un grand bassin d’emplois pour obtenir un premier emploi.
    Pour être honnête, je compte « me vendre » à travers un contrat pro, je sais que beaucoup de boîte acceptent car cela permet d’avoir un assistant a pas cher…
    Si je dis bien « me vendre », c’est parce que je connais les conditions des contrats pro qui sont assez compliqué, et si vous n’êtes pas chanceux, ces contrats peuvent devenir un enfer longue durée.
    C’est le prix a payer pour avoir un cadre professionnel et gagner la confiance nécessaire à un réel emploi par la suite, ça ne me dérange pas.

    Pour conclure concernant openclassroom:

    Je pense sérieusement que cela peut être une bonne opportunité, mais il faut absolument savoir dans quoi on se lance, il faut réfléchir à son employabilité, à la difficulté de monter en compétences.
    Si je devais cibler des personnes pour qui ces formations OPC sont faites, ça serait pour les personnes travaillant, l’absence d’heure fixe permettant de continuer à travailler tout en acquérant de nouvelles compétences.
    Ou alors les jeunes pouvant débutant par un apprentissage/contrat pro, auquel cas, cela peut être une réelle opportunité, car ici il ne faudrait pas tellement compter sur OpenClassroom, mais plutôt sur l’entreprise qui vous permettra d’acquérir l’expérience si précieuse pour trouver un emploi.

    Aujourd’hui, bien que j’ai des difficultés réelle à trouver un emploi, c’est principalement à cause de mon bassin d’emplois et non pour mes compétences ou la viabilité de la formule que j’ai choisis.
    Je ne regrette absolument pas ma formation OPC, autodidacte depuis des années, je n’ai jamais imaginer faire du développement mon métier, je ne l’ai fais que par amusement et par passion.
    Cette opportunité que j’ai eu de faire une formation DevWeb OPC, m’a offert permis de réfléchir et de me rendre compte que c’est une réelle possibilité, que de gagner ma vie en faisant ce que j’aime.
    Bien entendu, on est pas aussi estimé que les « vrais » étudiants, il suffit de lire cet article pour se rendre compte de l’image extérieur négative.
    Je souhaite néanmoins préciser que s’il y a en effet beaucoup de personnes qui choisissent ces formations avec légèreté, voir naïveté.
    Il y a également des passionnés comme moi, qui se font emporter par leurs projet a en oublier de manger ou boire…

    Comme vous le dites si bien, les compétences prime sur le diplôme, pourtant, et c’est le sentiment que j’ai non seulement en lisant cet article, mais également suite à l’échange avec plusieurs RH, le portfolio n’est pratiquement pas regardé si OpenClassroom est présent sur votre CV.
    Pourtant la différence entre 2 étudiants OPC peut être aussi profonde que la fosse des Mariannes.
    Je recommanderais presque l’absence de citer la formation OPC sur votre CV, et de plutôt travailler à la présentation d’un portfolio, il y aura tout loisir à l’entretien de parler du fait que vous êtes propulsé par OPC.
    La discrimination est réelle, de base la plupart des recruteurs, anciens, ont un réel problème avec les jeunes diplômé, c’est sans parler des autodidactes.

    Voilà pour la fin du pavé!
    En espérant que ça puisse répondre à certaines question.

    1. Bonjour « Hermes », et surtout merci beaucoup pour ce retour authentique. J’ai apprécié « la fosse des Mariannes » 🙂
      Vous avez raison, le mentorat est un facteur clef, j’en ai moi-même manqué cruellement à mes débuts et c’est l’une des raisons pour laquelle « Coder pour changer de vie » est présent. D’ailleurs à mes débuts j’aurais également souhaité profiter d’une formation sur le premier pilier de la programmation, alors je l’ai créé. Elle est gratuite et disponible ici : https://coder-pour-changer-de-vie.com/formation-algorithmique/

      Quel plaisir de sentir votre passion vous guider, au point de changer de région pour vous épanouir pleinement dans ce qui vous anime. Je connais cette sensation et suis heureux pour vous, continuez, ce ne sera pas facile mais ça en vaut la peine. Pourquoi je dis ça sans crainte ? Tout simplement pour cette phrase « Il y a également des passionnés comme moi, qui se font emporter par leurs projet a en oublier de manger ou boire… » Bravo ! Soyez quand même attentif au surmenage. On a l’habitude de dire qu’un bon motard est un vieux motard, je suis tenté de dire la même chose pour un développeur 😉

      Belle journée,
      Nicolas.

    2. Malheureusement ce n'est pas "principalement à cause de [votre] bassin d’emplois" que vous ne trouvez pas. Je suis à Paris et ça fait 6 mois que je n'ai pas de travail après ma formation OpenClassrooms et toutes les personnes qui ont terminé en même temps que moi n'ont pas non plus de travail.

      OpenClassrooms n'est pas du tout suffisant pour les recruteurs, quasiment aucun ne donnent même une chance de passer l'étape de l'appel téléphonique pour éventuellement continuer sur en vrai entretien. Je suis très déçue d'avoir débourser de l'argent pour suivre cette formation qui finalement n'a aucune valeur aux yeux des recruteurs et qui m'a déçue également en terme de contenu de formation. Ca pause énormément de problème de n'avoir aucun réel cours. Je ne suis pas très étonnée que les diplômés d'OC ne soient pas prit au sérieux à la sortie car le niveau n'est pas du tout garanti. 2 étudiants peuvent avoir une différence de niveau considérable selon la manière dont ils ont fait leur projets et surtout selon la qualité de leur mentor. Il y a des mentors qui apportent beaucoup plus que d'autres, certains se contentent du strict minimum et c'est une fois la formation finie que tu réalises à quel point tu t'es faite arnaquer comparé à d'autres.

      Je vais continuer mes recherches et continuer à développer des projets persos car je sinon j'aurais vraiment gaspillé mon argent dans cette formation.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous êtes libre de recevoir "Guide d'un ami pour démarrer une carrière de développeur en 6 étapes"

Recevez mon guide pour développeurs & mes conseils

   Recevez mon guide pour développeurs & mes conseils