Film : Le jeu de l’imitation

Film : Le jeu de l’imitation

Coder pour sauver le monde

Ou décoder devrais-je dire ! Promis pas de “spoil” ou autre divulgation dans cette pause café où je vais partager avec vous une histoire qui m’a particulièrement touché, celle d’Alan Turing. A travers le film “Le jeu de l’imitation” j’ai pu apprendre et comprendre une partie de l’Histoire, la notre dont certains morceaux ne ressurgissent que maintenant…

Sans plus tarder la bande annonce :

Quel lien avec le code, la programmation, le génie logiciel ?

Et bien à peu près tout ! Alan Turing est considéré comme un des pères de “l’ordinateur” tel qu’on le connaît aujourd’hui, à tel point qu’on parle de machine de Turing…

Pendant mon cursus de formation, c’est un concept qui m’a été enseigné, au milieu de beaucoup d’autres…et honnêtement je n’en avais pas pris la dimension et la valeur. Au delà de ça, de l’impact qu’il a eu jusqu’à aujourd’hui, il faut souligner l’importance du travail d’Alan pendant la deuxième guerre mondiale. Une aventure à suivre sur le fond mais aussi sur la forme...

Expliquer le “Pourquoi” et ne pas se contenter du “Parce que”.

Il est des concepts, des informations d’une valeur folle, simplement sous estimés… quand ils ne sont pas mal enseignés, voir répétés bêtement à des élèves, juste “parce que c’est comme ça”…

La beauté de la chose est dans la mise en perspective, celle qui donne une autre dimension et surtout, du sens.

Photo by Reuben Teo on Unsplash

Prenons l’exemple des mathématiques : vous connaissez sûrement le théorème de Thalès. Il est admis que ce concept, appris et répété par cœur (sans faute !) doit être maîtrisé au collège, de même que d’autres basiques trigonométriques…

Je vous pose maintenant une autre question : un enseignant vous a t il déjà expliqué “l’histoire des mathématiques”, je veux dire l’histoire des hommes face à leurs découvertes et les autres qu’elles ont suscitées, les applications qui en découlent au quotidien ?

Sur le principe ça paraît simple, mais on demande à des enfants d’utiliser des outils que l’Homme a mis plusieurs siècles à trouver (je ne vais pas parler de millénaires, il y a un bonne partie consacrée à la chasse et la cueillette 😉 ).

Quoi de plus légitime que d’en expliquer l’histoire ? Donner du sens et permettre à celui qui apprend de se représenter les interactions entre les personnes, les découvertes, comment les unes ont aidé les autres…bien plus facile pour susciter l’intérêt et favoriser la mémorisation que la peur de l’interrogation écrite…, n’est-il pas ?

Il y a beaucoup a apprendre, les programmes scolaires sont chargés et il est vrai que le temps peut manquer pour inscrire les savoirs dans une démarche historico-pédagogique. Ne faut il pas enseigner moins, mais mieux en donnant les clefs (plutôt que les contenus) aux apprenants pour asseoir leurs propres découvertes ?

théorèmes de thalèes - histoire des oliviers

Pour la petite histoire, saviez-vous que Thalès est devenu riche grâce aux olives ? Il avait en effet prédit une bonne récolte par ses analyses (pour le coup, pas mathématiques) et a acheté les moulins de la région qu’il a ensuite loué aux cultivateurs…prouvant ainsi à des détracteurs qu’un philosophe est capable de s’enrichir…ce qui lui a ensuite permis de créer sa propre école et d’enseigner ses découvertes.

Tiens…un mathématicien peut être philosophe…les sachants étaient donc multidisciplinaires…il y aurait beaucoup de choses à dire…retenons l’histoire des olives pour le moment que vous > pouvez retrouver ici < 😉

Au passage, une petite note d’humour scientifique…savez-vous quelle est pour un scientifique la définition d’une verre rempli à moitié d’eau ? Il est rempli à 100%, à 50% d’eau, et 50% d’air. 😉

Dites moi si vous trouvez la source 😉

Je vous laisse donc répondre (vous pouvez aussi le faire dans les commentaires) à la question : faut-il expliquer le “Pourquoi” et ne pas se contenter du “Parce que”, je sais pas vous mais moi ça me chatouille 😉

Personnellement, je préfère apprendre à trouver de l’eau, même si cela est pénible d’aller la chercher, plutôt que de se faire apporter des bouteilles…

Je suis sûr que vous vous demandez quel est le lien avec Alan Turing ? Et bien comme Thalès, il a eu une capacité d’analyse, a su sortir de la norme et permettre aux suivants de faire d’autres découvertes, à la science de gagner du temps et à notre civilisation de faire un pas un avant.

Sans Alan, pas de Steeve Jobs, pas de Bill Gates…

Pourquoi Bill Gates est plus célèbre que Alan Turing ?

J’ai beaucoup travaillé avec les technologies Microsoft parce que j’ai aimé ça. Vous trouverez beaucoup de débats autours des bons et des méchants dans l’industrie informatique. Je ne prends pas parti (et travaille d’ailleurs sous Linux à la maison). Je dirais que c’est comme les chasseurs, il y a les bons et les mauvais chasseurs 😉

Notre ami Bill a été beaucoup décrié, il fut longtemps l’incarnation du mal et puis c’est passé à d’autres, aujourd’hui c’est Oracle, Amazon…pour différentes raisons… Google avait dit à ses débuts, “je ne serai pas le démon” à tel point qu’il en a fait son pilier identitaire…qu’il a supprimé en 2018 de son code de bonne conduite…prémonition ? 😉

Nous sommes en 1995, j’ai 16 ans et j’achète le livre de Bill Gates “La route du futur” (ce serait intéressant de le relire d’ailleurs, pour voir si les prédictions étaient alignées avec notre monde actuel). Je me souviens à la lecture de ce livre de la voix de Bill sur mon épaule, m’expliquant avec quelques ampoules électriques ce qu’est le numérique, la différence avec “l’analogique” et comment cela va changer le monde. J’ai ensuite utilisé ses outils pour créer mes premiers logiciels sur ordinateur avec Visual Basic 4, puis 5, puis 6 et j’ai acheté mes premiers livres sur la programmation. C’est naturellement que j’ai continuer avec les technologies de Monsieur Bill, parce que j’ai aimé ça.

bill gates livre la route du futur

J’en profite d’ailleurs pour vous suggérer un reportage Netflix qui fera sûrement l’objet d’un second article, je vous en reparle Bientôt 😉 : Dans le cerveau de Bill Gates

Bill est plus célèbre car il a marqué notre économie, mondialisée et notre monde médiatisé, il a su avec génie allier le technique au commerce. Alan a vécu à une autre époque avec des regards, des relations et des enjeux différents mais je vous laisse découvrir le film pour vous faire votre propre opinion. 🙂

PS : j’ai fait une autre pause café sur l’histoire de l’informatique, vous pouvez la mettre de côté pour la lire plus tard, c’est ici que ça se passe < (s’ouvre dans un nouvel onglet)">> ici que ça se passe < 🙂

PS2 : avec les infos au dessus, j’ai quel âge ? 🙂

PS4 : non, plutôt Xbox One, aller…j’arrête, même si je suis fière de cette petite vanne 😉

Algorithmes, Bitcoin, matériel médical, intelligence artificielle…

L’intelligence naturelle, celle d’Alan Turing est remarquable. “Le jeu de l’imitation” l’est tout autant et ce n’est pas par hasard que le film a reçu autant de récompenses.

Sa vision a permis de faire un pas de géant dans le traitement de l’information, la cryptologie est mise en avant, sous sa forme authentique et donne du sens aux fondations que l’on connaît aujourd’hui, notamment celle du Bitcoin mais également des éléments du quotidien que nous trouvons aujourd’hui naturels, comme les outils médicaux, la télé médecine, et certains dont nous avons parfois peur comme l’intelligence artificielle. Ne sont ils pas nos futurs outils de demain, plutôt que des remplaçants ?

Je sais pas vous mais je compte plus vite avec ma calculatrice qu’avec un boulier…sur ce sujet, le débat est grand, commentez en bas de la page !

Je vous laisse découvrir cette œuvre avec plaisir et émotions, c’est ce que j’en retire personnellement, avec une citation de mon ami Alan résonnant au point que je l’ai affiché sur la page d’accueil du Blog :

Parfois ce sont les personnes que l’on imagine capable de rien, qui font les choses que personne n’aurait imaginé.

Alan Turing.

Envoyez cette pause café à vos amis pour un petit moment de détente, pour ne rien rater abonnez-vous à la newsletter en > cliquant ici < et recevez les notifications de la chaîne youtube en > cliquant ici <.

Du pop corn, une bonne couverture, dites moi dans les commentaires ce que vous avez pensé du film !

A très vite.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. Steve

    Bonjour Nicolas,
    J’ai beaucoup apprécié le film sur Alan Turing, autant sur le fond que la forme. Quels progrès il a permis sur les calculateurs qui ont donné les ordinateurs ! Le dilemme posé par la rétro-ingénerie de la machine Enigma est juste insupportable par contre (prendre des décisions sur quelles actions à mener, alors que pour les autres informations on ne fait rien).
    Et puis sur la forme, tous ces traitements et ces dégradations qu’on lui fait subir à cause de sa condition… Il a certes été “réhabilité”, mais bien après sa mort.

    1. Bonjour Steve, c’est vrai, incroyable de se dire que cette histoire est vraie, se mettre à leur place pour la prise de décision fait froid dans le dos…j’en retire les valeurs porteuses et ça me motive à faire également de mon mieux quand arrive une sitution complexe ! Rien qu’en revoyant la bande d’annonce ça me fait vibrer !

Laisser un commentaire